Réunion d’Echange d’expérience et Evaluation des Groupes de Dialogue Permanent Seniors et Juniors

Réunion d’évaluation du Groupe de Dialogue Permanent Junior de Cibitoke

Séance de rendre compte en Commune Rutegama de la province Muramvya, le Groupe de Dialogue Permanent de Rutegama était parmi les organisateurs de cette séance.

....

....

Dernières publications

Jeunes, transcendons nos différences et travaillons pour le...

07 décembre 2015
Jeunes, transcendons nos différences et travaillons pour le développement de notre province Bubanza

Il était 12h00 à Mpanda en province Bubanza (nord-ouest), lorsque le coup de sifflet est donné pour le début de ce match de football organisé par le groupe de dialogue des jeunes affiliés aux partis politiques à Bubanza, c’était ce 07 Mars 2015. Sous l’organisation du GDP des jeunes affiliés aux par...

Jeunes de Cibitoke

18 juin 2015
Jeunes de Cibitoke

"Dorénavant, je dois comprendre que nos intérêts personnels doivent primer sur nos intérêts politiques" disait un jeune du parti Sahwanya FRODEBU alors qu’il participait en compagnie de plus d’une cinquantaine de jeunes issus des différents partis politiques actifs en province Cibitoke dans une act...

Rapprochement des associations des victimes

17 avril 2015
Rapprochement des associations des victimes

En vue d’encourager le rapprochement des victimes des crises socio-politiques qu’a connu le Burundi, le CENAP a facilité des réunions d’échanges des associations des victimes et leur a soutenu dans les cérémonies de commémorations collectives à Buta, Bugendana et Kibimba. Depuis l’indépendance en 19...

Jeunes, transcendons nos différences et travaillons pour le développement de notre province Bubanza

Il était 12h00 à Mpanda en province Bubanza (nord-ouest), lorsque le coup de sifflet est donné pour le début de ce match de football organisé par le groupe de dialogue des jeunes affiliés aux partis politiques à Bubanza, c’était ce 07 Mars 2015.

Sous l’organisation du GDP des jeunes affiliés aux partis politiques, deux équipes ont été constituées et étaient composées de jeunes membres de différentes formations politiques, venus de toutes les communes de Bubanza. Les uns en T-shirts blancs et les autres en jaunes, ces jeunes ont offert un grand spectacle que le public a fort apprécié. Alors que les drapeaux des partis politiques, représentés dans cette activité, flottaient et semblaient applaudir les ‘‘jeunes footballeurs’’,

ces derniers dans une ambiance cordiale ont joué pour la cohésion et la fraternité entre les jeunes affiliés aux partis politiques. En effet, le thème retenu pour cette activité était «Rwaruka, Turengere ibidutandukanya, Twubake intara yacu ya Bubanza !» ou Jeunes, transcendons nos différences et travaillons pour le développement de notre province Bubanza!

Avec deux mi-temps de 30 minutes chacun, le public a été conquis par cette activité qui était agrémentée par un peu de folklore comme des tambourinaires et des danseuses traditionnelles qui, dans leurs présentations, entonnaient des chansons de paix et de réconciliation, tout en rappelant le thème du jour.

Les joueurs durant le match de football

Nkurunziza Moïse, un agriculteur qui faisait partie du public, a favorablement accueilli cette activité qui vient à point nommé. Pour lui, avec les élections en perspective, il est nécessaire qu’il y ait des occasions pareilles pour rappeler aux jeunes, tout comme ceux et celles qui sont dans les partis politiques, ont un même destin. Le football est, entre autre, un des moyens pour rassembler et réconcilier les gens. «  Muri kahise, hari haratunganijwe inkino hagati y’abahoze mu kiroberi n’aba ex-FAB kugira biyunge, n’ubu ndizera cane ko zino nkino zizofasha urwaruka kugira rutahure ko rubwirizwa kurengera ubutandukane bwabo, bagasenyera ku mugozi umwe. » ou par le passé, des matchs de foot avaient été organisés entre les ex-rebelles et les ex-FAB pour qu’ils se réconcilient, et maintenant j’ose croire que cette activité aidera à faire comprendre aux jeunes qu’ils doivent dépasser leurs différences et qu’ils doivent travailler ensemble.

C’est sur un score de 4 buts à 2 que s’est terminé le match que tout le public avait apprécié. Les joueurs en sueur et sous un soleil très ardant, ont su garder le sourire. Le conseiller de l’administrateur communal de Mpanda a salué cette initiative et s’est dit fier qu’elle soit organisée dans sa commune.

 Libérate NAKIMANA, qui avait représenté le CENAP-qui a appuyé l’activité- a longuement remercié les autorités communales et provinciales pour leur hospitalité. Un message fort a été donné aux jeunes rassemblés pour la circonstance et elle a rappelé à cette jeune génération aujourd’hui active dans les partis politiques qu’elle est une richesse aussi bien pour ces formations politiques que pour le pays. « Nkuko mwabibonye, nta numwe yahereza umupira uwo basangiye umugambwe. Iki n’ikimenyamenya ko muhamagariwe gusenyera ku mugozi umwe » ou Comme vous l’avez remarqué, vous nous avez offert un jeu d’équipe sans subjectivité partisane, c’est une preuve que vous êtes appelés à travailler ensemble sans tenir compte de vos appartenances politiques.

Mme Nakimana a aussi émis le souhait que les équipes spéciales mixtes, qui ont été formées pour l’occasion, soient pérennisées pour que des activités pareilles soient réorganisées, par exemple, pendant les élections. Cette proposition a été positivement accueillie par le gouverneur de province.

Le président du GD des jeunes de Bubanza, Butoyi Olivier a, quant à lui, indiqué que cette activité a été une occasion de montrer aux jeunes qu’ils ont une même province et qu’ils doivent travailler pour le bien de cette dernière. « Urwaruka n’inguvu zishobora kwubaka canke zigasambura. Ikibi tuzokora uno musi, azoba ari ideni dufise kandi tuzotegerezwa kuriha muri kazoza. » ou La jeunesse est une force qui peut construire ou détruire. Le mal que nous faisons aujourd’hui, est une dette qui nous devons, impérativement, payer dans l’avenir.

Le gouverneur de province s’est dit, lui aussi, impressionné par cette journée qui est spéciale du fait que ce n’est pas tous les jours que les jeunes affiliés des différents partis politiques se retrouvent ensemble. Pour Mr Anselme NYANDWI, l’activité est très significative du fait qu’en football il y a un gagnant et un perdant avec ce principe de fairplay. Le foot est aussi un signe de soutien à l’autre, des fois on fait des tacles mais sans mauvaise intention.

« Twamaze umwanya duhimbawe no kubona zino nkino, nimwibaze iyo tumara uyu mwanya nyene turiko turorera abariko barafatana amashati bagwana…ubu tuba turi mu bitaro, kuvuza abakomeretse !! » ou Nous avons passé un moment à suivre ce match, imaginez si on avait pris le moment pour assister à des scènes de violences physiques avec des personnes qui se battent. Nous serions en ce moment à l’hôpital entrain de soigner les blessés !!

Mr Nyandwi a ensuite adressé un message fort aux jeunes pour leur rappeler que ce sont eux les prochains administrateurs, gouverneurs et responsables, qu’ils n’ont donc pas intérêt à se battre ou à détruire les infrastructures de la province. En effet, ce sont ces mêmes jeunes qui reviendront pour reconstruire, et cela aura été une perte de temps.

« Nivyo Intara yacu ya Bubanza yarabonye amagume atari make, ariko vyari bikwiye kutubera icigwa. Twese turabavukanyi, umuvyeyi wacu n’intara ya Bubanza. » ou Il est vrai la province de Bubanza a connu des crises mais cela devrait nous servir de preuves. Nous sommes tous des frères et notre mère est la province de Bubanza.

Pour terminer, le gouverneur a conseillé aux jeunes qu’après les élections les perdants et les gagnants s’asseyent ensemble et que les perdants ne croient pas que c’est la fin du monde mais qu’ils s’activent à préparer les élections à venir.

L’activité s’est clôturée avec la distribution des ballons de football en guise de prix à toutes les représentations des partis politiques.